• La biche au bois

    La biche brame au clair de lune
    Et pleure à se fondre les yeux :
    Son petit faon délicieux
    A disparu dans la nuit brune.

    Pour raconter son infortune
    A la forêt de ses aïeux,
    La biche brame au clair de lune
    Et pleure à se fondre les yeux.

    Mais aucune réponse, aucune,
    A ses longs appels anxieux !
    Et, le cou tendu vers les cieux,
    Folle d’amour et de rancune,
    La biche brame au clair de lune.

    (Les Refuges)

    Maurice Rollinard




    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    13 commentaires
  •  

     

    Eléphant

     

    Ce jeune éléphanteau a une manière rigolote de prendre son bain de mer.

     

    Eléphant

    Là au moins on le voit mieux, il est superbe !

    Comme un éléphant son ivoire,
    J’ai en bouche un bien précieux.
    Pourpre mort !.. J’achète ma gloire
    Au prix des mots mélodieux

    Appolinaire




    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique